La Maison des Grands-Parents de Sherbrooke a pignon sur rue depuis 1998.  Si vous passez devant cette maison du quartier Ascot à Sherbrooke, il se peut que vous ne remarquiez pas à quel point celle-ci est particulière. Elle est le repaire d’un groupe de retraités bénévoles qui participe à faire rayonner le mouvement des six Maisons de Grand-Parents du Québec. Découvrez-la !

Le réseau des Maisons des grands-parents est né en 1992 avec l’ouverture de la toute première dans le quartier Villeray à Montréal. Ce projet issu d’une réflexion entre des membres de la FADOQ et d’autres organismes en enfance-famille n’en est pas resté là. Le réseau compte six maisons : à Laval, Ste-Foy, Joliette, Trois-Rivières, et Sherbrooke.

Maison_grand-parents_sherbrooke

« Des groupes d’aînés et de grands-parents s’unissent autour d’enfants ou d’adolescents pour créer des liens, pour leur transmettre un héritage de traditions et de savoir ou pour contribuer à leur qualification dans les domaines de la lecture et de l’écriture grâce à leur soutien dans les milieux scolaires… un lieu où des aînés, animés d’un fort sentiment d’appartenance, valorisent la retraite et partagent leurs intérêts et leurs passions. » C’est ainsi que se décrit l’organisme sur sa page Facebook.  De concert avec l’équipe de gestion, les bénévoles de la Maison travaillent avec cœur à créer et entretenir des liens avec une clientèle composée d’enfants et d’adolescents.

Des activités variées au menu

Il y a le volet Bonjour grand-papa, bonjour grand-maman avec les enfants du primaire. Des ateliers de toutes sortes qui ont lieu en dehors des heures de classe. Des arts-plastiques à la cuisine en passant par la couture et même la menuiserie!  L’implication de ces bénévoles ne se limite pas aux activités ludiques, ils sont également des partenaires actifs dans le dossier de la persévérance scolaire. Ils offrent de l’aide aux devoirs et de l’aide à la lecture. Ils participent même à développer le goût de lire chez les plus petits en allant raconter des histoires en milieu de garde par exemple.

Maison_grand-parents_sherbrooke_menuiserie




Maison_grand-parents_sherbrooke_atelier

Maison_grand-parents_sherbrooke_devoirs

À la Maison des Grands-Parents, les adolescents ne sont pas en reste. Une pièce de théâtre intergénérationnelle est montée chaque année en partenariat avec l’école secondaire Mitchell-Montcalm. L’organisme est à l’origine de riches échanges avec des élèves du secondaire, par le biais de groupes de discussions ou à travers divers ateliers. Il y même un projet qui permet à des finissantes de se procurer une robe de bal.

Maison_grand-parents_sherbrooke_groupe




Des bénévoles entre 50 et 85 ans

Les bénévoles de l’organisme ne sont pas tous grands-parents dans la vie. Ce n’est pas un pré-requis pour porter la mission de l’organisme et participer à créer ce pont intergénérationnel, on demande simplement de croire en cette belle jeunesse. Les candidats passent par un processus de sélection qui valide leur désir de s’impliquer avant de procéder à un contrat d’engagement. L’équipe actuelle à Sherbrooke compte 101 membres bénévoles entre 50 et 85 ans. Quel engagement !

“Si le soleil entre dans la maison, il est un peu dans votre cœur.” Ces mots écrits par Le Corbusier me semblent bien à propos pour qualifier ce bel organisme. Je ne vous ai proposé ici qu’un bref aperçu des activités de La Maison des Grand-Parents de Sherbrooke.  Elle fête ses 20 ans cette année profitez-en pour aller à la rencontre de son équipe et qui sait…. pour embarquer vous aussi dans son aventure ou dans celle d’une des cinq autres Maisons.

Partager sur