Aujourd’hui, plus que jamais, nos aînés se trouvent en situation de vulnérabilité. La COVID-19 bouscule leur quotidien et leur demande une grande dose d’adaptation. Or, leurs besoins restent les mêmes et plusieurs sont à la recherche d’un appartement en résidence pour aînés qui leur offrira services, tranquillité d’esprit et sécurité. Habituellement, avant de signer un bail, les gens peuvent visiter les résidences afin d’obtenir une vision complète de celles-ci et ainsi faire un choix éclairé. Le contexte particulier de la pandémie apporte son lot d’incertitude: peut-on encore visiter les résidences? Si oui, comment se passent les visites?

Les recommandations du gouvernement du Québec

Le gouvernement du Québec autorise les visites en vue d’une location dans les résidences privées pour aînés, dans la mesure où sont respectées les mesures de protection et de contrôle sanitaire. Toutefois, il recommande de favoriser les visites virtuelles pour les territoires en palier d’alerte de niveau 3 (zone orange) et de niveau 4 (zone rouge). Si des visites doivent avoir lieu, seuls le futur résident et une personne proche aidante peuvent être présents. Et bien évidemment, si la résidence pour aînés est en éclosion, les visites en vue d’un déménagement sont suspendues, sauf pour des urgences.

Des visites en toute sécurité pour les Résidences Soleil 

Les Résidences Soleil font preuve de grande transparence en affichant sur leur site web toutes les mises à jour concernant le dossier COVID-19. On y retrouve l’état de la situation de toutes leurs résidences en temps réel, les mesures préventives et une foule de documentations utiles pour les résidents et leurs proches, dont un engagement de visites sécuritaires. De la prise de rendez-vous jusqu’à la location, tout est pensé de façon à offrir une expérience sécuritaire et sereine. Avant la visite, le visiteur doit répondre à un questionnaire de santé et la réceptionniste prend sa température à l’aide d’un thermomètre infrarouge. Pendant la visite, les deux mètres de distance sont respectés, le conseiller en hébergement ouvre les portes pour le visiteur et toutes les surfaces susceptibles d’être touchées sont désinfectées. Le visiteur ne peut pas rentrer dans les espaces communs, mais il peut les regarder à travers les vitres et des vidéos et des photos lui sont envoyées.

Katarina-Darkise Marcil, vice-présidence Expérience Client chez les Résidences Soleil, mentionne qu’il y a eu des emménagements dans toutes leurs résidences depuis mars 2020: «De nombreuses personnes ont emménagées pour le côté sécuritaire et social de nos résidences. En effet, toutes les semaines, des activités sont offertes sur chacun des étages que ce soient des exercices, des jeux d’énigme ou des ateliers de bricolage. Le comité des résidents se remue les méninges pour s’adapter à la situation.» Des tablettes graphique (iPad) ont été fournies pour que les résidents puissent appeler leurs proches. De plus, les employés aident les résidents à passer leur commande d’épicerie en ligne et d’autres passent des coups de fil aux résidents pour briser l’isolement.

Le fonctionnement des visites et des activités en temps de pandémie diffère toutefois selon les résidences. Certaines ont complètement arrêté les activités organisées pour les résidents et d’autres n’offrent que des visites virtuelles.

Somme toute, la location d’un appartement dans une résidence pour retraités est un moment sacré et implique plusieurs décisions importantes qu’il ne faudrait pas brusquer. C’est pourquoi, avant de se déplacer inutilement pour un logement qui ne conviendrait pas, les conseillers en hébergement recommandent de s’informer auprès du personnel des résidences, que ce soit par courriel ou par téléphone. Des photos et des vidéos des lieux et du quartier peuvent être envoyées, tout comme la liste des activités et des services inclus. Au besoin, téléchargez notre aide-mémoire pour comparer les résidences et noter les inclusions et consultez notre article concernant le choix de la bonne résidence pour personnes âgées.

 

Partager sur